Publié le

Work In Live #3 – Abel Bourgeois

Quel beau Mois de la Photographie!

Du 3 au 30 Novembre 2017, nous avons été ravis d’accueillir le photographe Abel Bourgeois, qui a présenté 58 gommes bichromatées sur un mur en métal oxydé spécialement monté pour cette exposition.
Ancien procédé photographique mélangeant gomme arabique et bichromate de potassium, il permet au photographe de choisir ses couleurs et ses effets de matière. Il devient ainsi maître de son œuvre, le résultat flirtant avec la peinture.

L’exposition, intitulée « Portraits de famille », était la suite d’une série initiée par Abel Bourgeois il y a fort longtemps… Ses sujets étaient des pompes à essence, prises depuis plus de quinze ans le long des routes.

Après un vernissage rassemblant plus de cent personnes malgré la tempête, Abel Bourgeois a proposé aux visiteurs un atelier les après-midis des 7, 8, 9 et 10 Novembre. Autre procédé, tout aussi intriguant que les photos exposées, il effectuait des portraits à la lentille à eau! En quelques minutes, les visiteurs ont pu être pris en photo, assister au développement en chambre noire « portative », et repartir avec leur portrait!

Voici une mosaïque des portraits effectués durant ces quatre jours. À vous de trouver où est le vôtre, ou si vous connaissez quelqu’un!

Pour tous ces bons moments chaleureux, nous n’avons qu’un mot à dire: MERCI Abel, et MERCI aux visiteurs!

 

Quelques images de cet atelier:

Publié le

Novembre 2017: Abel Bourgeois

Exposition temporaire, du 3 au 30 Novembre 2017 :
Abel Bourgeois, pour une proposition artistique intitulée « Portraits de famille ».

 
 
 

 « Portraits de famille » est la suite d’une exposition initiée par Abel Bourgeois il y a fort longtemps… 

Le temps passe, que sont devenus tous ces personnages, que deviennent tous ces gens ? 

Interprétations à la gomme bichromatée de photographies sélectionnées 

parmi plusieurs centaines prises depuis plus de quinze ans le long des routes.

 

Les photographies sont développées par l’artiste dans la technique « picturale » de la gomme bichromatée. Ancien procédé photographique mélangeant gomme arabique et bichromate de potassium, il permet au photographe de choisir ses couleurs et ses effets de matière. Il devient maître de son œuvre, le résultat flirtant avec la peinture. D’ailleurs, chaque pièce est unique, en ce sens où il ne peut exister 2 tirages identiques. Parce que le négatif est le même, chaque photographie est numérotée sur 8 exemplaires, et signée (au dos de l’image).

Voici une vidéo signée Claude Billès, présentant le photographe au travail dans son atelier :

>>> https://www.facebook.com/lemicrocosme/videos/1173713326062154/ <<<

Publié le

Octobre 2017 : Valérie Bornand

Du 4 au 31 Octobre 2017

Nous accueillons Valérie Bornand



Valérie Bornand vit à Roquefort, dans les Landes. Son univers nous a marqué il y a plusieurs mois déjà.

Nous lui avons demandé de réaliser des dessins et des papercuts.

Après plusieurs mois de travail, elle présente donc une série de 13 œuvres originales,
toutes créées spécialement pour cette exposition, et donc présentées en exclusivité pour la première fois.

Son univers questionne et représente les conséquences de l’action néfaste de l’Homme sur la nature et les animaux. 

Des dommages magnifiquement illustrés par ces encres de Chine et ces papercuts finement taillés.

Publié le

Septembre 2017 : Mélissa Tresse

du 1er au 30 Septembre 2017

Mélissa Tresse

Estampes

Notre rencontre avec Mélissa Tresse s’est faite lors d’une exposition collective de gravures. Son travail a provoqué un véritable coup de foudre dans nos cœurs, la désignant parmi ses 20 voisins d’exposition comme celle que nous voulions voir au plus vite sur nos murs pour une exposition solo. C’est ainsi qu’est née cette collaboration : une sélection de treize pièces, entre travaux récents et créations exclusives, toutes rassemblées par la grâce et la beauté.

 

 

Avec Mélissa Tresse, nous plongeons dans des contes pour adultes, comme si ses histoires dessinées, à l’aspect fantastique, nous emmenaient dans un rêve immédiat, quand l’émotion n’a plus le temps d’attendre pour quitter la vie réelle. Son univers semble transporter au milieu des étoiles, dans une nuit merveilleuse où l’infini devient un rythme de croisière. Face à son œuvre, les sourires se déploient et le regard se teint d’une lueur éclatante. Préparez-vous, le voyage commence dès que vous ouvrez les yeux.

Publié le

Août 2017 : « Un Bonhomme »

UN BONHOMME

du 10 au 31 Août 2017

Benoît Mauduech

Cette exposition est née d’une rencontre avec Benoît Mauduech lors de son passage à l’Atabal Biarritz en début d’année. Un artiste avec lequel nous avons adhéré tant sur le fond que sur la forme. Nous nous sommes intéressés pour cette exposition à son travail de dessin : « un bonhomme » le suit depuis longtemps. Il a toujours dessiné cet être aux grands yeux qui n’a pas de bouche, car Benoît préfère observer le monde que le discourir. Des séries de ce personnage tel un état des lieux existentiel, un bonhomme qui pourrait tout aussi bien être lui, que nous, que vous.

L’exposition à voir en notre galerie (14 rue du Pilori à Bayonne), se compose de trois parties:

– la première série de dessins au feutre noir sur papier blanc illustre une évolution du bonhomme, de sa naissance à un âge plus adulte que chacun date à son ressenti. Un trait fin et des œuvres épurées, pour un personnage au regard figé qui semble dire beaucoup de choses dans son attitude.

– les pyrogravures ont un côté psychédélique. Serions-nous dans les rêves du bonhomme ? Il se retrouve mesuré pour une fiche anthropométrique, emprisonné, avec des cornes de bélier, ou entouré d’autres personnages dans un contexte qui peut sembler angoissant. Il y a une plaque de linogravure collée sur du bois, et deux petits formats qui sont des planches à découper. Un personnage est réalisé à partir de papier journal tressé puis collé.

– la dernière partie est consacrée à des dessins au crayon réalisés spécialement pour cette exposition. Le bonhomme est cette fois-ci vêtu de différentes façons, ces petits formats pourraient être des portraits à différentes périodes de l’année : en hiver quand le personnage est emmitouflé, une nuit en pyjama, un été de chaleur en marcel…

Publié le

Juillet 2017 : « Histoires buissonnières » par Amandine Guindet

Amandine Guindet

« Histoires buissonnières »

du 1er au 22 Juillet 2017

Amandine Guindet vit à Bayonne. « Histoires Buissonnières » est sa première exposition solo de dessins.

Par le passé, elle a déjà effectué deux expositions collectives : il y a six ans au Couvent des Méduses (Bayonne), elle y présentait des modelages, et il y a deux mois au Festin Nu (Biarritz), pour un travail à quatre mains avec Viviane Michel.

Son parcours l’a menée à l’école d’art de Bayonne, où elle a travaillé avec Blaise Guirao pendant cinq ans, avant d’apprendre la gravure avec Jana Lottenburger depuis quatre ans. Ces leçons ont révélé son désir de création, lui permettant d’affiner sa technique et de construire de nouvelles histoires.01

Sans formation institutionnelle, Amandine Guindet a toujours dessiné. Lorsqu’elle crée, elle pense à un personnage, se demande constamment quelle est son histoire. La nature est présente, vive, dense…une inspiration venue de son histoire familiale passée dans les forêts et les jardins.

La littérature jeunesse est un élément prépondérant de son travail artistique. Cet univers la passionne, la volonté d’illustrer un ouvrage est grande. Par cette première exposition, elle montre aux yeux de tous ce bouillonnement créatif dont elle parle peu.

Une opportunité de découvrir son jardin secret, en se laissant voyager dans ces « histoires buissonnières ».

Publié le

Juin 2017 : 11 artistes

En ce mois de Juin 2017, venez découvrir le travail des 11 artistes exposés sur nos murs…

Entre les résidents ayant réalisé de nouvelles créations,
la mise en avant de pièces exclusives de notre collection,
et la prolongation de l’exposition « Strip-Tease » de Sophie Lécuyer, nous vous avons prévu un accrochage riche et coloré, pour bien démarrer l’été !
Ce sera l’occasion de boire un jus de fruits frais (pressé minute) en terrasse ou au milieu de oeuvres…pour mêler la joie des papilles à l’éblouissement savoureux des yeux !
 
Les artistes présents ce mois-ci:
 
Sophie Lécuyer
Guillaume Lamazou
Alberto Mc
Pru Nelle
537718 (Claude Billès)
Paul Vinoy Erase
Zixidi
Selp
Alesko
Lester DL
Vanessa Rey Coyrehourcq
RDV au 14 rue du Pilori jusqu’au 30 Juin 2017, et commandez vos oeuvres préférées sur notre boutique en ligne
(on livre dans le monde entier !):
 
Publié le

Work In Live #2 – Vanessa Rey-Coyrehourcq

Retour en images sur ce deuxième #WorkInLive effectué par Vanessa Rey-Coyrehourcq ce samedi 20 mai 2017!

De 14h à 17h, l’artiste a dessiné devant les yeux de nos clients. Un travail aux stylos noirs sur papier.

Elle s’est fait un petit cocon dans un coin de la galerie, seule dans sa bulle… Une deuxième cession de nos« Work In Live » réalisée lors des Parcours d’Artistes de la ville. Comme à chaque fois avec Vanessa, ce fût un moment savoureux qui a permis aux clients de découvrir sa façon de travailler, une main levée pour un trait subtil.

 

 

Publié le

Mai 2017 : « Strip-Tease », Sophie Lécuyer pour le Mois de l’Estampe

En ce mois de Mai 2017, nous sommes très heureux d’accueillir l’exposition « Strip-Tease » de Sophie Lécuyer.


Née en 1987, originaire des Vosges, Sophie Lécuyer découvre la gravure et la sérigraphie en entrant à lʼÉcole Nationale Supérieure dʼArt de Nancy. Prise de passion pour ces disciplines, elle poursuit depuis son travail graphique à Nancy en tant que plasticienne et illustratrice. « Faiseuse d’images », elle utilise une large palette de techniques d’impression pour développer son univers, toujours dans une dynamique d’expérimentation. Son travail très narratif, inspiré des contes ou de la mythologie, s’élabore au gré de projets d’exposition ainsi que d’édition.

« Stip-Tease »
À l’occasion de cette exposition au Microcosme, Sophie Lécuyer présente une sélection de ses travaux d’impressions anciens et récents afin de mettre en exergue une thématique omniprésente de son travail qui est l’intimité féminine. Cette intimité qui déchire le voile de nos apparences, qui flirte avec notre imaginaire…

Lundi 10h > 18h
Mardi à Samedi 10h > 19h

Publié le

Work In Live #1 – Alberto MC

Retour en images sur ce tout premier #WorkInLive effectué par Alberto MC ce samedi 22 avril 2017!

De 14h à 17h, l’artiste a peint devant les yeux de nos clients. Un travail à l’acrylique sur une toile de 116x89cm.

Il a pris place sur le sol et sur les murs de la galerie, a même laissé une petite fille donner un coup de pinceau sur la toile du maître… Un lancement de nos cessions « Work In Live » dans la bonne humeur, un plaisir créatif partagé durant un après-midi ensoleillé.

La toile en work in progress est repartie avec l’artiste. Elle rejoindra la collection du Microcosme dans quelques temps, lorsqu’elle sera achevée.

Quand à nous, nous commençons à organiser dès à présent le Work In Live #2 !